Je suis atteinte de procrastination. Tout le monde ne connait pas ce mot, mais tout le monde connait ce souci. Celui de trop remettre au lendemain. D'avoir du mal à démarrer des choses à faire... qu'on n'a pas trop envie de faire. Mais qu'il faut faire. Ou bien des choses qu'on A envie de faire. Mais qu'on a peur de faire (peur de pas y arriver, peur d'être mal jugée, ... peur de réussir aussi parfois !)

Oui, j'ai un agenda et une todoliste ! et même un joli styloJ'ai suivi récemment une formation pour "être efficace". Bon, OK, je n'ai été qu'au premier jour sur 3, parce que le soir même, le stress m'avait bloqué le dos. (La fatigue des grèves avait aussi joué, certes.)

J'ai commencé la lecture d'un bouquin en anglais sur le sujet : "The procrastinator's handbook. Mastering the art of doing it now", par Rita Emmett (on trouve aussi un bouquin d'elle en français sur Amazon : "Ces gens qui remettent à demain", et des tas d'autres livres sur le même thème).

Ce qui en ressort ? que je dois apprendre à renoncer, et que je dois me concentrer sur un objectif un peu ambitieux, celui qui me fait un peu peur.

Ah oui, et que suivre whatmille flux RSS ou surfer sur le web, ce n'est qu'une façon de repousser les autres tâches qu'on a à faire, c'est de la procrastination hypocrite, dit le livre page 49.

C'est pas faux.

Donc le bouquin dit : ce type d'activité doit être une récompense après avoir fait un truc que vous n'avez pas envie de faire et que vous repoussez. Donnez-vous une tâche précise à faire, ou un délai de travail-kon-repousse-toujours à faire AVANT de vous accorder le droit à ce genre de chose. Et encore un délai max. L'auteure dit de s'acheter un timer minuteur.

Vous connaissez un genre de minuteur qui ne fasse pas pas un boucan d'enfer quand le délai est écoulé, donc utilisable au boulot sans me faire repérer de loin ?

Tiens, on pourrait se créer un blog communautaire sur la procrastination ! Un ensemble de trucs et astuces, et un groupe d'entraide ! Super idée !!

Oui mais non, ça c'est encore une idée pour passer du temps sur des conneries au lieu d'attaquer le problème de face.

(n'empêche, ce serait cool)

(ça existe ptet déjà, faudrait chercher ça sur le web... )

(NON, ne pas me mettre à chercher ça sur le web, c'est encore une idée à la con)

(je m'en sortirai jamais)

(Oelita, ferme ce navigateur !)

...

PS : La page Wikipedia sur la procrastination est fort intéressante. Je vous en tire cette citation de Marcel Jouhandeau : « C'est parce qu'on imagine simultanément tous les pas qu'on devra faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un. »

Mots-clés :  ,  ,  ,  

Fuzz it! Fuzz it!